La production du CBD est jusqu’à ce jour un sujet très sensible sur lequel la France prend du temps à se prononcer. Toutefois, elle n’est pas interdite dans la mesure où vous respectez les différentes conditions qui sont imposées à cet effet. Quels sont alors les conditions ou critères à remplir pour produire du CBD légalement en France ?

 

Utiliser les variétés végétales listées par le ministère de la Santé

Le CBD est une substance qui est retrouvée dans les plants de chanvre. Il existe donc une large gamme de variété de cette espèce végétale contenant des proportions variées de la substance. Ainsi, pour assurer une bonne santé de sa population, le ministère de la Santé française a sorti une liste d’environ vingt variétés qui peuvent être cultivées dans le pays. Ces dernières ont une contenance raisonnable en CBD, ce qui met les consommateurs à l’abri d’éventuels désagréments. De plus, ces variétés de chanvre produisent plus de feuilles que de fleurs. Au nombre de celles-ci vous pouvez avoir.

  • Epsilon 68,
  • Santhica 70,
  • Futura 75.

Il existe plusieurs autres variétés que vous pouvez utiliser. Il suffit de consulter la liste officielle publiée par le ministère.

Respecter les densités et les conditions indiquées pour la production de chanvre par le gouvernement

L’une des premières conditions pour la production de chanvre en France est le choix des semences. En effet, il existe des structures spécialisées dans la sélection des semences de chanvre cultivable en France. Elles mettent donc sur le marché des semences dont la production de fleurs est limitée au détriment de celle des feuilles et des tiges. Celles-ci sont à des prix relativement bas, mais respectent aussi au mieux les taux de CBD dans la plante. En ce qui concerne la densité, elle varie en fonction du type de semences choisies. Ainsi, vous devez forcément prendre la notice de production pour respecter les limites demandées par le gouvernement.

Ne pas produit le chanvre dans le but de commercialiser ou de transformer les fleurs

Il est formellement interdit d’utiliser les fleurs du chanvre dans n’importe quelles conditions en France. Que ce soit dans un but commercial ou un but industriel, la transformation des fleurs de chanvre est proscrite. En effet, ce sont ces dernières qui contiennent la plus grande quantité de CBD de la plante. Ainsi, sa transformation pour une raison ou une autre est interdite. La forte teneur en CBD des fleurs les rendent toxiques à tout consommateur. Pour extraire le CBD de la plante de chanvre, il faut utiliser les feuilles ou les tiges. Ils contiennent des proportions raisonnables de CBD assurant ainsi une sécurité sanitaire de ses consommateurs.

Éviter de faire de la publicité abusive autour de votre culture de CBD

Beaucoup de particuliers dans le but de vendre leur produit se vantent des bienfaits du CBD sur plusieurs plans. En effet, pour cultiver du CBD en France, vous devez éviter cela. Il est impérativement interdit de vanter les bienfaits médicinaux et thérapeutiques du CBD en France. Les consommateurs risquent d’abuser dans la consommation de ce dernier. Toutefois, vous pouvez montrer ses propriétés en tant que complément alimentaire. Il faut veiller à notifier les limites à ne pas dépasser au risque d’avoir de problème avec les autorités compétentes.

Un autre critère très important pour être producteurs de CBD est de se faire déclarer à la Fédération Nationale des Producteurs de Chanvre (FNPC).