L’art de l’origami est pratiqué depuis des siècles au Japon, c’est une pratique accessible à tous ceux qui apprécient les activités manuelles, plusieurs diagrammes sont disponibles pour faciliter la tâche et il suffit simplement de suivre les étapes indiquées sur le dessin qui montrent les positions successives du papier, même si cela peut sembler un peu ambiguë au début, avec un peu d’exercice et d’expérience cela devient très distrayant.

Le choix du papier adéquat

C’est un critère déterminant dans l’origami, car il contribue énormément dans le réalisme du modèle, il faut un papier assez solide pour garder les plis qui ne se fragilise pas au niveau des parties pliés mais pas trop mou non plus car le modèle risque de ne pas avoir assez de tenue ;

Papier Description
Le kraft Il est idéal car il a de l’allure, du ressort, une grande ténacité face à la déchirure et une belle apparence texturée en plus d’être disponible.
Le papier blanc Celui utilisé dans les photocopieuses ou les imprimantes est également une alternative très intéressante quand on ne dispose pas d’autre chose.
Le papier spécial origami Il est disponible au niveau des magasins d’arts graphiques ou de loisirs créatifs, en plus d’être fin et résistant il peut être bicolore et préalablement découpé.

Les techniques de pliages générales

Les modèles d’origamis peuvent se décliner à l’infini en fonction de l’imagination de chacun, néanmoins certaines notions de base doivent être assimiler avant de se lancer dans la confection ;

  • Pour réaliser une diagonale, il faut ramener l’angle du bas vers l’angle du haut, en faisant attention a les superposer correctement.
  • L’exécution d’une médiane se fait en amenant le côté du bas sur le côté du haut.
  • Il faut bien maintenir les deux angles avec un doigt, et ensuite presser adroitement sur le centre du pli.
  • Tout en maintenant le centre avec la même main, il faut presser le pli avec le doigt de l’autre main, à partir du centre vers un côté puis presser la seconde moitié, également à partir du centre mais vers l’autre côté.
  • Finalement aplatir le pli avec l’ongle, fermement mais sans forcer.

Les conseils à suivre pour débuter

Quand on est débutant on ne peut pas se permettre de s’atteler directement à des modèles difficiles, il faut donc commencer par un qui sois facile à réaliser pour prendre ses marques et s’habituer à la méthode, voici quelques conseils pour vous guider dans la réalisation d’origamis ;

  • Il faut veiller à toujours plier d’une manière soignée et précise, en marquant les plis, en pointant les angles et en alignant correctement les bords.
  • Il est nécessaire de prendre tous son temps en analysant au mieux les diagrammes avant de commencer.
  • La meilleure façon de plier fermement le papier c’est en utilisant le dos de l’ongle, les plis ferme garantissent un pliage facile.
  • Le choix du papier est un élément primordial car il faut sélectionner un papier qui sois résistant et avec une couleur appropriée.
  • La plupart des modèles disponibles se font généralement à partir d’une feuille de papier à la forme carrée, il est donc nécessaire de s’assurer que la feuille soit parfaitement carrée.
  • Il existe plusieurs niveau, il ne faut pas se précipiter et commencer part le début, car les progrès pourront se faire plus facilement.
  • Le conseil le plus important c’est de s’entraîner au préalable en faisant plusieurs tests qui permettront de se préparer aux obstacles.