Avec l’âge, la santé se fragilise et des petits gestes de la vie quotidienne deviennent difficiles. Des accidents peuvent survenir facilement lorsqu’on maintient une personne âgée ou handicapée à domicile. La téléassistance représente une excellente solution permettant de veiller sur ces personnes fragiles et ainsi de rassurer la famille.

Qu’est-ce que la téléassistance à domicile ?

La téléassistance est un système électronique, rattaché à un centre opérateur, destiné à assister les personnes âgées qui sont confrontées à un problème médical grave ou à des pertes d’autonomie comme les chutes et les malaises. Le système de téléassistance peut se présenter sous la forme d’un médaillon ou d’une montre que la personne concernée garde en permanence sur elle en le portant au poignet ou au cou.

Grâce à ce système d’écoute et d’assistance à distance, la personne peut envoyer rapidement un signal aux membres de sa famille, aux services de secours ou au centre opérateur en appuyant simplement sur le bouton. La personne peut actionner le bouton à tout moment en cas d’incident, car les centres opérateurs sont disponibles 24 heures sur 24 en termes de gestion des appels de téléassistance. À chaque appel, la situation est évaluée afin de prévenir les personnes ou services adéquats pour intervention.

Il existe plusieurs dispositifs de téléassistance à domicile dont :

  • La téléassistance classique
  • La téléassistance mobile
  • La téléassistance médicalisée
  • La vidéo assistance
  • Le détecteur de chutes.

En outre, il existe une téléassistance nouvelle génération avec une box et des capteurs. Avec les capteurs installés dans la maison, la personne n’a plus besoin d’appuyer sur un bouton. Ils identifient les mouvements habituels de l’individu et en cas d’anomalie, ils déclenchent une télé-alerte et assurent la communication entre la personne et le centre opérateur.

À qui s’adresse la téléassistance et comment ça fonctionne ?

La téléassistance s’adresse aux personnes âgées résidant à domicile, dans un logement-foyer ou dans une résidence-service. Elle est aussi destinée aux personnes en situation de handicap. Aujourd’hui, pour bénéficier d’une aide sociale départementale, le sénior doit être âgé de 65 ans au moins. Mais dans le cadre d’une inaptitude au travail, une dérogation d’âge est possible pour les personnes âgées de 60 ans.

Le système de téléassistance fait intervenir dans son fonctionnement trois acteurs : la personne âgée ou handicapée, les proches et le centre d’appels.

Pour bénéficier d’un service de téléassistance à domicile, il faut tout d’abord souscrire à un contrat auprès de l’entreprise choisie en constituant un dossier. Ce dossier doit être bien rempli, avec les éléments administratifs et informations personnelles de la personne concernée, des coordonnées de proches ou d’amis.

Une fois la souscription faite, un micro haut-parleur est installé dans le logement de la personne pour permettre à la personne de communiquer directement au centre d’appels. Puis, un déclencheur d’alarme (médaillon ou montre) avec un bouton d’appel d’urgence relié au micro est remis à la personne. L’alarme peut aussi être déclenchée automatiquement par un capteur en cas de détection de situation anormale.

Une fois l’alerte reçue, la plateforme d’appels (téléassisteur) appelle directement la personne pour analyser la gravité de la situation. En fonction du degré d’urgence, le téléassisteur contacte soit les proches ou les services de secours pour intervention.