Lorsqu’on parle de trading, on s’imagine que ce métier n’est destiné qu’aux élites, et que chaque trader est millionnaire. Il n’en est rien. Pour commencer, tout le monde peut faire du trading à partir du moment où il s’informe sur les manières de procéder. Il est d’ailleurs possible de s’entraîner de façon gratuite avec un portefeuille fictif. Cela permet de se former et de se faire la main avant de déposer son capital.

Trader est donc un métier, qu’il faut déclarer en compte propre (entreprise individuelle), sur lequel vous serez soumis à une imposition. À la question, peut-on en vivre, nous déclarerons que cela dépend de votre manière d’entrer sur les marchés, de votre capacité à comprendre les tendances haussières et baissières de la Bourse, et surtout, du montant de votre capital. Parce qu’un trader professionnel débutant est loin de gagner des dizaines de milliers d’euros.

Peut on vivre du trading si on ne possède pas de capital ?

Si vous ne possédez pas de capital, vivre du trading ne sera pas envisageable. On estime qu’un trader gagne environ, chaque jour, 0.5 % de son capital. À cela déduisez les impôts, qui sont compris entre 30 et 50 %, et il ne vous reste pas grand-chose. Pour vous donner un ordre d’idée, si vous avez un capital de 1 000 euros, vous gagnerez 5 euros par jour. En déduisant vos impôts, il ne vous restera que 100 euros.

Pour pouvoir vivre du trading, il faut donc avoir un capital d’au moins 20 000 euros, pour espérer gagner 2 000 euros par mois, une fois les impôts déduits. Et, cela, si vous ne perdez pas le montant investi sur les marchés.

Vivre du trading en protégeant son capital

Heureusement, un trader qui se lance sur le marché de la spéculation n’est pas forcément livré à lui-même. À travers les plateformes de trading, vous pouvez anticiper les courbes et les tendances, et spéculer en conséquence. De plus, il existe des protections pour les traders, qui permettent d’empocher vos bénéfices avant que le cours de l’action ne chute. Cela vous assure de gagner la somme que vous avez fixée à tous les coûts.

Le seul risque est de placer cette protection trop tôt et de gagner moins que ce que vous auriez pu. Mais, il vaut mieux sécuriser des petites sommes plutôt que de prendre de trop gros risques. Avec cette méthode, vous pouvez augmenter votre capital, doucement, certes, mais sûrement.

Cette protection existe aussi dans l’autre sens. Vous avez juste à placer une protection si le cours de l’action chute. Vous définissez le montant que vous êtes prêt à perdre, et ainsi vous ne liquidez pas votre capital sur un seul actif.

peut on vivre du trading

Se former avant d’en faire un métier

Comme tout métier, il faut des compétences. Avant de vous lancer dans le métier de trader, vous allez devoir acquérir des compétences sur la finance, sur les logiciels informatiques, et sur l’étude des courbes de tendance. Sans ça, vous ne pourrez y arriver. Une formation d’au moins six mois est nécessaire.