Uberisation: qu’est-ce que l’uberisation?

Les nouveaux mots il y en a quasiment tout le temps, des mots qu’on ajoute aux dictionnaires, et d’autres qui font parties de la culture urbaine ou commune. Depuis quelques temps on entend parler d’un nouveau mot qui effraie certaines entreprises et qui crée de nouveaux services, mais on ne sait pas ce qu’il veut dire exactement, nous parlons bien sûr de l’uberisation, nous allons tenter de vous en parler pour que vous compreniez mieux de quoi il s’agit.

Qu’est-ce que l’uberisation?

Le terme uberisation est tout d’abord apparu en 2014 avec la montée en puissance de la compagnie américaine Uber, qui fait en sorte de mettre en relation des personnes qui veulent aller à un endroit précis et des chauffeurs, grâce à une application mobile. Dernièrement, le terme uberisation s’est propagé à plusieurs autres secteurs tels que:

  • L’hôtellerie: comme Airbnb, qui permet à des personnes de mettre en location leurs logements, un court séjour.
  • La location de voiture: comme Drivy, qui permets aux personnes de mettre en location des véhicules personnels.
  • Les banques: comme Lending Club, qui met en contact de manière directe des particuliers qui sont soit préteurs ou bien emprunteurs.

La réussite de ces entreprises se concrétise principalement sur l’essor du numérique, qui leur permet d’étendre leur activités avec des sites web et des applications mobiles. Ces applications mobiles permettent de mettre en relation directe des particuliers, et la rémunération de ces entreprises se fait par commission à chaque transaction.

L’uberisation, est-elle une chance pour l’économie?

L’uberisation a permis d’avoir du succès à de nouvelles entreprises, et avec l’arrivée de ces nouvelles entreprises les débats s’enveniment. Les partisans de ce nouveau modèle économique créé grâce à l’uberisation disent,que cela pousse les anciennes entreprises à proposer du nouveau contenu et donc à rendre meilleures leur offres, en réduisant les prix et proposer des services nouveaux. Donc cette innovation sera profitable aux entreprises qui auront une nouvelle clientèle, qui elle aussi sera gagnante avec des prix aux rabais et de meilleures offres. L‘uberisation aiderait à augmenter la taille des marchés économiques concernés. Par contre, pour ceux qui cherche à rabaisser le mérite de l’uberisation, cette nouvelle tendance donnera des concurrences faussées, par exemple les hôtels doivent payer des taxes, la tva et autres, mais comme les particuliers d’Airbnb n’ont pas cette contrainte, leur prix seront forcément plus accessibles, sur ce même principe les anciennes entreprises sont mises en danger. En plus de cela, les particuliers travaillant avec ces entreprises ne sont pas des salariés de l’entreprises, n’ont ni retraite, ni assurances, ils peuvent même travailler plus que la limite maximale légale. En définitive tout ce que l’on peut dire c’est que l’uberisation crée des richesses mais peut être destructrice.