Calculer son chômage : comment calculer l’allocation journalière de chômage ?

Afin de permettre aux anciens salariés ainsi qu’à une certaine portion de chômeurs de subvenir à leurs besoins, l’état a mis en place l’aide au retour à l’emploi. Plus souvent appelée l’allocation chômage, elle concerne aujourd’hui une bonne partie de la population. Cependant, il existe beaucoup de conditions pour en bénéficier. C’est en effet une allocation qui est très encadrée par la loi si bien qu’elle est unique pour chaque individu. Fort heureusement, il est possible de connaître les règles de calcul de l’allocation chômage.

Quelles sont les personnes qui y ont le droit ?

Pôle Emploi est connu pour être assez sélectif dans le tri de dossier déposé afin de toucher au chômage. Ainsi, il existe des critères préétablis et définis par la lois qui régissent l’accès d’une personne ou non à l’allocation chômage.

Suivant ces critères, les personnes qui ont le droit de toucher à l’aide au retour à l’emploi sont :

  • Les anciens salariés qui avaient un CDI et qui ont pu y mettre fin en passant par la procédure de rupture conventionnelle d’un contrat de travail.
  • Les jeunes personnes qui ont été diplômées depuis maximum deux ans et qui sont activement à la recherche d’un emploi.
  • Les personnes qui ont perdu leur emploi suite à un licenciement.
  • Les personnes qui ont dû démissionner à cause d’un motif que Pôle Emploi juge légitime.

Ainsi, toutes les autres catégories d’anciens salariés et chômeurs n’ont pas le droit de toucher au chômage et voient donc leurs dossiers refusés par Pôle Emploi.

Qu’est-ce qu’un salaire journalier de référence, et comment le calculer ?

Calculer son chômage

La salaire journalier de référence est une notion importante et déterminante dans le calcul de son chômage. C’est le salaire qui va être retenu puis multiplié par certains facteurs pour déterminer l’allocation mensuelle que vous recevrez grâce au chômage.

Pour calculer le salaire journalier de référence ou SJR, il suffit d’additionner tous les salaires et les primes que vous avez obtenu les 12 derniers mois qui ont précédé votre chômage puis de diviser la somme obtenue par le nombre de jours que vous avez travaillé les 12 derniers mois. Le résultat sera votre salaire journalier de référence.

Comment calculer son chômage ?

Le calcul du chômage se fait directement grâce au salaire journalier de référence. Ainsi, Pole Emploi a deux formules de calcul de votre allocation journalière, à savoir :

  • 54% du salaire journalier de référence.
  • 40% du salaire journalier de référence, plus 12 euros.

Ces deux formules vont être appliquées pour calculer l’allocation journalière de chômage et le montant le plus élevé sera retenu.

L’indemnité avec le portage salarial

Lorsque certaines personnes doivent changer de statut professionnel, elles sont nombreuses à envisager le portage salarial. Ce dernier vous permet d’accéder au CDI et à quelques avantages liés à ce contrat. Vous n’êtes pas contraint de vous lancer dans des démarches très complexes. Pour connaître l’indemnité dans ce cas de figure, il suffit de voir l’étude du site societe-portage.fr.

  • Vous devez respecter quelques conditions comme le lien de subordination.
  • Tous les prélèvements sont versés par la société à l’origine du contrat à l’URSSAF.
  • Le CDD ne doit pas être proposé pendant plus de 18 mois.
  • Vous devez également réaliser des missions de services.
  • Le temps de travail ne doit pas dépasser 110 heures.