Calcul indemnité chômage : Comment calculer les indemnités chômage ?

Après une perte d’emploi, vos indemnités de chômage ne seront pas versées juste après, car vous devrez d’abord répondre à quelques critères pour pouvoir en bénéficier. Ensuite, le montant qui dépend de votre âge et de la durée de vos cotisations sera calculé par pôle emploi. Dans cet article, vous saurez tout ce qui vous sera utile à propos des indemnités de chômage.

Quelles sont les conditions exigées pour toucher les indemnités chômage ?

Pour pouvoir toucher les indemnités chômage, quelques exigences devront être respectées. En effet, la personne concernée devra répondre à certains critères comme :

  • Ne pas avoir quitté son emploi de plein gré : les salariés ayant démissionné volontairement ne pourront pas toucher d’indemnités de chômage, sauf si c’est une démission légitime.
  • Etre inscrit comme chercheur d’emploi ou suivre une formation qui est agréée par pôle emploi.
  • Ne pas être en âge légal de départ à la retraite.
  • Etre en bonne santé physique et mentale pour pouvoir travailler.
  • Etre en permanence à la recherche d’un emploi salarié.

Vous l’aurez donc compris, si vous ne remplissez pas ces conditions, la loi ne vous autorisera pas à bénéficier des indemnités chômage.

Comment sont calculées les indemnités chômage ?

Le montant des allocations chômage brut qui sera perçu par le demandeur d’emploi est calculé à partir du salaire journalier de référence. Il sera donc égal au plus élevé des montants ci-dessous :

  • 40,4 % du salaire journalier de référence + 11,84 euros par jour.
  • 57 % du salaire journalier de référence.

Si vous obtenez un montant qui est inférieur à 28,86 euros bruts par jour après un emploi à plein temps, Pôle emploi prendra cette somme comme montant de l’indemnité chômage. Le montant est plafonné à une somme de 248,19 euro par jour. Sachez que dans tous les cas, l’allocation ne pourra dépasser 75 % de votre salaire journalier de référence.

Si l’on suit les règles qui ont été fixées par l’Unedic, on remarque que :

  • Avec un salaire mensuel brut inférieur à 1 154 euros, le demandeur d’emploi percevra l’allocation maximale, c’est-à-dire 75 % de son salaire brut antérieur.
  • Avec un salaire mensuel brut entre 1 154 euros et 1 264 euros, l’allocation journalière perçue sera de 40,4 % du salaire journalier de référence + 11,84 euros.
  • Avec un salaire mensuel brut entre 2 140 et 13 076 euros, l’allocation perçue par le demandeur d’emploi sera de 57 % du salaire journalier de référence.

Pôle emploi s’occupera de vous verser l’allocation une fois par mois. La somme que vous recevrez aura résulté de la multiplication de votre allocation journalière par le nombre de jours du mois. Ainsi, le montant variera selon le nombre de jours du mois (28, 29, 30 ou 31).